Le petit surdoué

Le petit surdoué (moins de 6 ans) - (d'après le livre de Monique de Kermadec et Sophie Carquain "Le petit surdoué, de 6 mois à 6 ans")

C'est une évidence : on ne devient pas surdoué à 3 ou 4 ans, ni même plus tard... on naît surdoué... alors, on peut se poser la question : peut-on voir des signes de précocité chez le tout jeune enfant ? Et, si oui, lesquels ?

 

Ils sont décrits comme des bébés :

- à besoins intenses,

- particuliers,

- hypersensibles,

- doués,

- parfois capricieux,

- petits dormeurs.

 

Ce sont des enfants :

- d'une intelligence fulgurante,

- d'une mémoire phénoménale,

- rapides comme l'éclair,

- qui comprennent plus vite,

- lisent plus vite,

- font évoluer leur bonhomme plus vite,

- d'une intuition phénoménale,

- d'un sens de l'orientations sidérant, même très jeunes.

 

Pourquoi s'y intéresser tôt ?

Parce qu'ils ont besoin d'être compris dans leur fonctionnement afin de :

- gérer cette hypersensibilité qui peut les rendre plus fragiles,

- apprendre à gérer leurs émotions très intentes, qui peuvent vite les submerger,

- développer leurs talents en toute sérénité, sans que cela soit poussé à l'excès, afin qu'ils ne développent pas une anxiété de la performance,

- répondre à leurs besoins d'activité, d'avance intellectuelle afin de ne pas engendrer frustration, ennui et angoisse,

- encourager à être eux-mêmes, développer leur vraie personnalité et ne pas adopter une attitude de faux-self dans lequel ils s'étouffent eux-mêmes, afin de ne pas dépareiller.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

×