Le petit surdoué

Le petit surdoué (moins de 6 ans) - (d'après le livre de Monique de Kermadec et Sophie Carquain "Le petit surdoué, de 6 mois à 6 ans")

C'est une évidence : on ne devient pas surdoué à 3 ou 4 ans, ni même plus tard... on naît surdoué... alors, on peut se poser la question : peut-on voir des signes de précocité chez le tout jeune enfant ? Et, si oui, lesquels ?

 

Ils sont décrits comme des bébés :

- à besoins intenses,

- particuliers,

- hypersensibles,

- doués,

- parfois capricieux,

- petits dormeurs.

 

Ce sont des enfants :

- d'une intelligence fulgurante,

- d'une mémoire phénoménale,

- rapides comme l'éclair,

- qui comprennent plus vite,

- lisent plus vite,

- font évoluer leur bonhomme plus vite,

- d'une intuition phénoménale,

- d'un sens de l'orientations sidérant, même très jeunes.

 

Pourquoi s'y intéresser tôt ?

Parce qu'ils ont besoin d'être compris dans leur fonctionnement afin de :

- gérer cette hypersensibilité qui peut les rendre plus fragiles,

- apprendre à gérer leurs émotions très intentes, qui peuvent vite les submerger,

- développer leurs talents en toute sérénité, sans que cela soit poussé à l'excès, afin qu'ils ne développent pas une anxiété de la performance,

- répondre à leurs besoins d'activité, d'avance intellectuelle afin de ne pas engendrer frustration, ennui et angoisse,

- encourager à être eux-mêmes, développer leur vraie personnalité et ne pas adopter une attitude de faux-self dans lequel ils s'étouffent eux-mêmes, afin de ne pas dépareiller.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×