Saut de classe ?

Il peut parfois sauver un enfant, mais on a encore beaucoup de mal à le croire... ou alors on impose des raisons ou on y oppose des raisons qui sont erronées...

 

La brochure Eduscol sur les enfants Intellectuellement Précoces explique très bien pourquoi et comment le faire :

"L’accélération du cursus scolaire est une réponse possible, mais non systématique, aux attentes de certains enfants en termes de connaissances. Elle peut être envisagée sous la forme d’un saut de classe quand tous les autres dispositifs pédagogiques ont été étudiés. Cette pratique n’est pas réservée aux enfants diagnostiqués « intellectuellement précoces ». Dans un contexte général de grande réussite scolaire, voire de performances scolaires exceptionnelles, il est possible de proposer à l’élève et à sa famille de « passer » plus rapidement d’une classe à l’autre, en cours d’année ou à la rentrée scolaire.

Si, dans les faits, l’accélération du parcours scolaire est presque exclusivement réservée aux élèves dont les performances scolaires sont remarquables, elle peut être également une réponse pour certains EIP peu performants. En effet, ils ont pu progressivement, par ennui, désinvestir les apprentissages et/ou les relations avec leurs camarades de classe et limiter leur participation aux activités scolaires. Ils ont pu devenir alors sous-réalisateurs (réduction qualitative ou absence de production) et compenser éventuellement leur lassitude par un comportement rêveur ou agité, voire gênant pour la classe et toujours révélateur d’une souffrance. Leur niveau réel d’acquisitions scolaires (souvent difficile à estimer et qui peut différer des performances) doit être compatible avec cette possibilité d’accéder plus rapidement à la classe supérieure."

 

Quels en sont les bénéfices ?

  • Reconnaissance de la spécificité de l’élève et de ses besoins éducatifs particuliers ;
  • Motivation retrouvée par des apprentissages qui nécessitent une mobilisation intellectuelle à laquelle l’élève n’est pas ou plus habitué ;
  • Meilleure réponse aux attentes d’apprentissage, de compréhension, de curiosité par un niveau adapté aux capacités de l’élève, susceptible de le stimuler cognitivement ; 
  • Amélioration et régulation du comportement induites par un investissement scolaire et une place retrouvée dans le groupe.

Lien à la brochure : http://cache.media.education.gouv.fr/file/Besoins_educatifs_particuliers/97/4/Module_formation_EIP_DGESCO_279974.pdf

 

Une étude genevoise confirmant ses bienfaits : https://www.ge.ch/recherche-education/doc/publications/docsred/2013/sautclasse.pdf

Une étude sur l'incidence du passage anticipé au CP pour les enfants HP : http://planetesurdoues.fr/index.php/etude/etude-2015-partie1/

Un article de Monique de Kermadec, psychologue expérimentée dans le HP : http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2016/08/24/comment-savoir-si-mon-enfant-doit-sauter-une-classe%E2%80%89-la-croix-aout-2016/

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/08/2016