Le plaisir dans la classe

Présentation du Collège des Battières, Lyon 5e

Chez l’EIP, il y a un déséquilibre entre ses grandes potentialités et certaines insuffisances. Ils ont facilement tendance à s’ennuyer et s’agitent, refusent parfois d’apprendre selon les normes. Leur hypersensibilité est aussi à prendre en compte.

Pour un enfant EIP qui veut intégrer le Collège des Battières, il ne sera pas sélectionné sur son bulletin de notes mais on demandera de présenter son WISC. En fonction de celui-ci, un protocole d’apprentissage sera décidé avec sa famille, et en présence de l’élève.
 
Il y a un référent par équipe éducative. Il y a des EIP dans chaque classe car le Collège mise sur un public hétérogène. 
 
Chaque élève est suivi par un tuteur.
 
Les emplois du temps des EIP sont aménagés selon leurs spécificités (selon leur degré d’attention et d’adaptation). 
 
On peut sauter une classe - même en cours d’année – suivre certains cours dans un niveau et certains cours dans un autre niveau. Si le saut de classe se révèle peu judicieux, on peut revenir en arrière.
 
Pour répondre à la soif d’occupation des EIP (et autres élèves), il y a un grand choix d’activités diverses proposées entre 12 h et 14 h : calligraphie, sports, aides aux devoirs (dont une spéciale DYS). Le collège travaille en collaboration avec des pédiatres, le CMP, des associations, la MJC et l’ITEP.
 
Autres activités : classe EURO, cirque, volley, basket…Tous les enseignants et tout le personnel ont été formés aux EIP (le Collège a fermé une journée ou demie-journée 
pour cela). C’est indispensable car il leur faut connaître les besoins particuliers de ces enfants.
 
Leur démarche est globale et réfléchie, le projet de l’établissement est écrit et voté. Les parents peuvent s’impliquer.
 
Les maîtres mots : bienveillance et souplesse afin de tenir compte de la dimension affective de l’élève EIP, bien souvent plus fragile.
 
Si besoin, il peut être apportée une aide au professeur au sein de la classe.
 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/03/2016

×