La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie est une maladresse gestuelle pathologique, elle devient dyspraxie visuo-spatiale s’il s’y ajoute également la maladresse pathologique d’un geste particulier : celui de regarder. C’est la forme la plus fréquente des dyspraxies de l’enfant. Il s’agit d’une pathologie médicale très gênante sur le plan scolaire, qui devrait être prise en charge le plus précocement possible actuellement fortement méconnue car peu de médecins, psychologues ou rééducateurs savent la reconnaître faute d’information et de formation. La grande majorité des enseignants n’en n’a jamais entendu parlé. On estime sa fréquence à 3% des enfants scolarisés.

C'est une maladresse du regard et une difficulté pour constituer la notion d'espace. L'enfant a des difficultés pour :

- fixer quelque chose,

- la suivre,

- calibrer les saccades oculaires.

 

Cela a des conséquences sur la lecture (oubli de lettres, de mots, sauts de ligne), mais aussi en mathématiques (dénombrer, figures géométriques). La difficulté avec la notion d'espace lui rend la notion droite-gauche bien difficile.

 

De tout ceci résulte une difficulté avec l'écriture et même si elle progresse avec le temps, elle restera lente. Il dépense tellement d'énergie qu'écouter, comprendre et donner du sens à ce qu'il écrit devient difficile. Il n'arrive pas à photographier les mots et développe une dysorthographie.

C'est aussi un enfant très désorganisé (cartable, cahier, gestion de ses affaires...)

"Au premier abord, ce sont des enfants qui peuvent paraître fainéants, opposants, voire présentant une déficience intellectuelle ou des troubles psychologiques ; il n’en n’est rien. Ce sont des enfants qui ont des connaissances, des capacités de conceptualisation et de raisonnement normales, parfois supérieures à la normale. Ils sont vifs et ont une relation riche avec l’adulte qui contraste fortement avec leur niveau de réalisation. Des années de souffrance en classe, d’incompréhension, de moqueries, de mises à l’écart… ont pu entraîner des troubles psychologiques."

Des pistes :

http://blog.crdp-versailles.fr/ressourcesdysgarches/public/PDF/dyspraxie.pdf

Un second article :

http://www.reeducation-ecriture.com/reeducation_en_ecriture/Infos/Entrees/2013/6/17_Dyspraxie_visuo-spatiale_et_ecriture.html

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Date de dernière mise à jour : 05/07/2016

×